Réduire sa consommation de viande, ce n'est pas facile! Quel amateur de bonne chère n'est pas sensible à l'odeur envoûtante et à la texture tendre et moelleuse d'un filet mignon qui sort du grill? Le simple fait d'écrire ces lignes nous donne l'eau à la bouche. ­čĄĄ

Mais saviez-vous que les avantages de manger moins de viande sont nombreux et qu'ils continuent de s'accumuler au fil des ans? En s'attardant aux récentes études, y'a pas photo : végétaliser son alimentation est un must pour l'humanité!

Voyez pourquoi un tel virage est nécessaire, puis consultez nos 5 recettes faciles à faire pour y parvenir. ­čĹç

2 avantages de réduire votre consommation de viande

1. Un coup d'pouce pour l'environnement

Difficile d'ignorer le sujet (d'autant plus qu'il fait constamment les manchettes) : there is no planet B (il n'y a pas de planète B). Or, au rythme où vont les choses, on dira plus tôt que prévu : il n'y a plus de planète A.

Des études récentes ont démontré que réduire sa consommation de viande donnerait un bon coup d'pouce à l'environnement. D'ailleurs, ce n'est même plus un « avantage »... c'est un impératif! On DOIT manger moins de viande pour réduire l'impact environnemental causé par les besoins alimentaires d'une population mondiale grandissante (elle sera 10 milliards vers 2050 contre 7,5 milliards à l'heure actuelle).

Les chiffres parlent d'eux-mêmes :

Type de viande produit (1 kg)

CO2 produit (en kg)

Agneau

33 

Bœuf

32,5 

Porc

2,9

Volaille

1,4

La production de bœuf à elle seule contribue à 25 % des GES (gaz à effet de serre) provoqués par la production alimentaire dans le monde... ça fait mal!

Et à partir de là, l'équation est simple : une population globale grandissante = une demande en viande grandissante = une production de GES qui évolue au même rythme.

Fillette ├ętendue dans l'herbe et tenant une plan├Ęte terre entre ses mains

2. Un coup d'pouce pour votre santé

Dans les pays développés, les consommateurs de viande rouge abondent... tout comme les décès et les problèmes de santé liés à cette consommation.

Une étude publiée en 2019 tranche clairement : diminuer sa consommation de viande réduirait considérablement les décès liés aux régimes alimentaires (et permettrait donc d'éviter un nombre incalculable de morts inutiles chaque année). 

La viande rouge est bourrée de cholestérol, de gras saturé et de fer. Et tout cela tend – lorsque consommé de façon non modérée – à favoriser les maladies cardiaques, le cancer du sein et le cancer colorectal. 

Fruits et l├ęgumes dans un c┼ôur entour├ę d'un st├ęthoscope

Trucs pour réduire votre consommation de viande

Pour pallier ces problèmes, les solutions ne sont pas légion. Il faut végétaliser son alimentation. On peut, par exemple, :

  • Manger plus d'insectes (pratique qui fait déjà partie de la routine alimentaire dans certaines parties du globe)
  • Varier son alimentation (le flexitarisme, par exemple, autorise une consommation occasionnelle de viande tout en mettant de l'avant les avantages d'une alimentation végétale)
  • Devenir végétarien/végane (et supprimer complètement la viande de son régime alimentaire)

Pour réduire votre consommation de viande, allez-y progressivement :

  • Revoyez vos habitudes alimentaires
  • Procédez une étape à la fois (vous ne deviendrez pas végétarien du jour au lendemain... donnez-vous une chance en diminuant progressivement le nombre de repas qui contiennent de la viande)
  • Testez de nouvelles saveurs (qui vous dit que le chili sin carne n'est pas aussi bon que le chili con carne?)
  • Optez pour des lentilles et des haricots (à la fois délicieux et bourrés de protéines) comme substituts
  • Définissez bien vos objectifs
  • Réorganisez votre garde-manger, votre frigo et votre liste d'épicerie (pour éviter les tentations)

Comme chez Complètement poireau, on a à cœur l'environnement et votre santé, on vous suggère 5 recettes faciles à réaliser qui vous aideront à faire le virage. ­čŹ┤

Choisir entre de la viande et des l├ęgumes dans son frigo

5 recettes pour végétaliser votre alimentation

Croquettes quinoa et poireaux : du « miam » à l'état pur!

Composées entre autres de poireaux, de quinoa, de carottes, d’œufs et de Panko, ces croquettes sont délicieuses et elles ne nécessitent que 10 minutes de préparation!

Pour une petite touche spéciale : recouvrez-les d'une garniture de poireaux croustillants. Un vrai régal!

Enfin, vous pouvez accompagner ces croquettes de salade, de frites maison, de pommes de terre ou encore les utiliser comme boulettes pour des mini-burgers végés... Croyez-nous : même les enfants en raffoleront!

Croquettes v├ęg├ętariennes quinoa et poireaux pour diminuer sa consommation de viande

Crevettes, ramen et poireaux : ingrédients pour soupe exquise

Cette recette est parfaite pour ceux qui veulent diminuer leur consommation de viande rouge sans tomber dans le végétarisme (parce qu'on se rappelle : il faut savoir procéder par étape!).

Avec son peu d'ingrédients et ses saveurs savoureuses, cette soupe saura vous charmer! Prête en 40 minutes, c'est une des meilleures soupes ramen maison.

Soupe ramen crevettes et poireaux, manger moins de viande

Poireaux et curry sur lit de riz

Cette recette n'a que des avantages :

  • Elle vous aide à manger moins de viande
  • Elle ne comporte que 4 ingrédients incluant le riz (oui, 4!)
  • Elle est prête en 20 minutes
  • Elle est végane, sans gluten et sans huile

Que demander de plus?

Fondue de poireaux et curry avec riz, v├ęg├ętaliser son alimentation

Chili aux protéines de soja texturées : aussi bon que la version classique

Rapide à réaliser, ce chili est aussi bon que sa version avec viande. Pourquoi? Parce que dans un chili, le goût des autres ingrédients et des épices est assez prononcé pour faire oublier l'absence de chair animale. 

Côté ingrédients, on y retrouve le melting pot traditionnel : haricots rouges, maïs, oignons et poivrons. Mais ce chili comporte un ingrédient magique qui le distingue des autres : des protéines de soja texturées! Préparées et intégrées au chili, ces PST adoptent, à s'y méprendre, l'apparence du bœuf haché. 

Faites le test avec votre famille ou vos invités : on parie que plusieurs se feront prendre. ­čśë

Chili v├ęg├ętarien aux prot├ęines de soja pour manger moins de viande

Burger et haricots noirs : un match parfait

En plus de coûter moins cher à réaliser que la version traditionnelle, ces burgers sont si bons qu'ils faciliteront votre lutte contre la viande rouge.

Le principe est simple : on remplace la boulette de viande par une boulette aux haricots noirs. Et les haricots noirs, c'est bon pour la santé! En plus de favoriser une bonne santé du cœur et des os, ils diminuent le risque de cancer et stabilisent la glycémie... non mais, on attendait quoi pour les intégrer à notre alimentation? 

Burger aux haricots noirs pour manger moins de viande

Comme vous pouvez le voir, une bonne façon de diminuer sa consommation de viande est d'opter pour des recettes (comme le burger, le chili ou la soupe) où la viande se remplace facilement par un substitut et où les saveurs sont si exquises qu'elles vous font oublier l'existence de la chair!

Avec ces recettes, on n'a aucun doute : le filet mignon, vous saurez maintenant y dire non! ­čśë

Psst! Si vous raffolez de ce type de plats, jetez un coup d’œil à nos autres recettes végés!