Vous avez oublié de booker une case horaire à votre agenda pour manger la banane que vous avez achetée il y a 3 jours et vous devez maintenant la jeter? Pas étonnant, car la banane est capricieuse! Elle est soit trop mûre, soit pas assez mûre. Jamais d'entre-deux! Conséquence : elle se ramasse plus souvent aux poubelles que dans notre estomac.

Mais elle n'est pas la seule. La liste des aliments qu'on jette aux poubelles chaque jour est longue. Vous en doutez? Jetez un coup d’œil à ces chiffres :

  • 35,5 millions de tonnes de nourriture finissent à la poubelle chaque année au Canada
  • 2,2 millions de ces pertes sont attribuables aux seules familles canadiennes

Voici donc quelques trucs et astuces pour éviter les pertes d'aliments et donner un petit coup de pouce à la planète (et à votre portefeuille)!

Identifiez vos besoins alimentaires

De quoi ai-je besoin cette semaine?

Deux bananes aux ordures = 1 dollar à la poubelle. Ça semble peu, vite comme ça, mais si on additionne toutes les bananes qu'on jette en un an... ça fait mal!

Savez-vous que mieux gérer notre consommation alimentaire (pas seulement les bananes, on s'entend) peut nous faire économiser près de 1000 $ par mois?

Pour y arriver, procédez par étape :

  1. Évaluez le contenu de votre frigo et de votre garde-manger
  2. Déterminez quels aliments vous pourriez utiliser cette semaine (en commençant par ceux dont la date d'expiration approche)
  3. Établissez une liste de repas qui contiennent ces aliments
  4. Dressez une liste d'épicerie pour les éléments manquants

Non à la tentation

À l'épicerie, il faudra faire preuve de détermination.

Pour éviter les pertes d'aliments inutiles, vous devrez tenter de garder les yeux sur votre liste. Car oui, certains aliments viendront titiller votre regard – et votre estomac – au fil des rangées. On ne sait pas pour vous, mais nous on trouve ça bien difficile de passer devant les muffins au chocolat sans en faire tomber un paquet (par mégarde, évidemment 🙄) dans notre panier!

Alors essayez de suivre votre liste à la lettre et... armez-vous de volonté!

Pourquoi prévoir une recette de poulet quand vous pouvez en prévoir deux?

Un bon truc pour éviter le gaspillage alimentaire est de choisir des aliments que vous pourrez diviser et utiliser plus d'une fois durant la semaine.

Si vous raffolez du poulet, prévoyez 2 ou 3 repas qui en contiennent (soupe, ragoût, burger, wrap, pâté). Ainsi, si vous achetez un poulet entier, vous n'en gaspillerez pas une miette!

Liste d'épicerie, éviter le gaspillage alimentaire

Organisez votre frigo pour éviter les pertes d'aliments

Les aliments périssables d'abord

Vous avez acheté un nouveau pain, mais il y en a déjà un qui flâne dans le garde-manger? Pour éviter le gaspillage alimentaire, faites comme à l'épicerie : le nouveau derrière, l'ancien devant!

Même chose pour les articles dans le frigo : placez les aliments périssables bien à vue, question de penser à les utiliser en premier.

Une bonne façon d'éviter le gaspillage alimentaire est en effet de cuisiner en début de semaine les aliments périssables : poissons, fruits de mer, viande, volaille, etc. Gardez les produits congelés, les pâtes et les autres féculents pour plus tard : ils sauront attendre.

Enfin, le frigo devrait être tenu à une bonne température (soit autour de 4 °C), afin d'éviter les pertes d'aliments inutiles.

À chaque aliment son contenant

En utilisant les bons tiroirs et les bons contenants pour les bons aliments, vous réduirez votre gaspillage alimentaire.

Pour la viande, le poisson et le fromage, équipez-vous de plats plus hermétiques. Parce que ces aliments ont tendance à périr plus rapidement, il est important de les conserver dans des contenants plus étanches.

Les fruits et légumes, eux, sont moins pointilleux. Ils ont besoin d'une légère circulation d'air que des contenants de qualité sauront leur offrir. Ils conserveront ainsi leur fraîcheur plus longtemps!

Organiser son frigo, éviter les pertes d'aliment

Offrez une nouvelle vie aux aliments

Le congélateur : votre meilleur allié pour éviter le gaspillage

Il vous reste un demi-chaudron de soupe, mais vous êtes plus ou moins « chaud » à l'idée de le consommer dans les jours à venir? Répartissez-le dans divers contenants allant au congélateur. Vous pourrez ainsi le conserver jusqu'à ce qu'une nouvelle rage de soupe vous prenne (et avec l'hiver qu'on nous a prédit, croyez-nous, elle ne devrait pas tarder!)

La même règle s'applique pour plusieurs aliments, même les plus inusités. Vous n'avez pas fini votre bouteille de vin de la veille? Ne la jetez pas! Le vin se congèle à merveille et peut être utilisé, par exemple, pour la confection de certaines sauces.

Même chose pour le café. Vous avez un fond de carafe qui, le matin même, n'a pas trouvé preneur? Plutôt que de disposer du café, faites-le congeler et servez-vous-en, plus tard, pour des cafés glacés. Quelques glaçons, une touche de crème aromatisée et le tour est joué!

De l'assiette à la boîte à lunch

Peu importe à quel point on est prévoyants pour la réalisation de nos recettes, il nous arrive à tous de nous tromper dans le calcul des proportions (je ne sais pas pour vous, mais le trop-plein de pâtes fait partie intégrante de notre quotidien!).

Toute la petite famille est servie et il vous reste l'équivalent de 3 repas de spaghetti? Gardez les restes pour les lunchs du midi. Ils feront changement de l'éternel sandwich et permettront, en même temps, d'éviter les pertes d'aliment inutiles!

« Pimper » les aliments qui « piquent du nez »

C'est devenu un classique : vous achetez des fraises, vous les oubliez quelques jours au frigo et un bon jour, en déplaçant le carré de beurre, vous reprenez conscience de leur existence. Le hic : elles n'ont plus cette mine fraîche et pimpante qu'elles affichaient en début de semaine.

Pas de problème. Au lieu d'en gaver la poubelle, offrez aux fraises une nouvelle vie. Salades, tartes, mousses, feuilletés, gâteaux, biscuits : les possibilités sont infinies! Et vous contenterez par le fait même le bedon de toute la famille!

Faites de même pour tous vos fruits et légumes. Les légumes qui ont perdu un peu leur fraîcheur peuvent, par exemple, faire d'excellents potages!

Donner une nouvelle vie aux aliments, les cuisiner pour éviter le gaspillage alimentaire

Utilisez les outils mis à votre disposition

Plusieurs outils sont mis à votre disposition sur le Web. Le MAPAQ, par exemple, offre 2 guides pouvant s'avérer fort utiles dans votre lutte contre le gaspillage alimentaire :

Le guide « meilleur avant, bon après ? », qui vous aide à vous y retrouver avec les aliments périssables et non périssables.

Le thermoguide, qui vous renseigne sur la durée d'entreposage de ces mêmes aliments.

Enfin, pensez aux banques alimentaires

Comme vous le savez, ce n'est pas tout le monde qui a la chance de manger à sa faim. C'est pour offrir de l'aide à ces personnes plus vulnérables que les Banques alimentaires du Québec ont vu le jour. Et sachez que chaque don peut faire une différence énorme dans la vie d'une famille de la région.

Consultez la carte des banques alimentaires du Québec pour repérer la banque la plus près de chez vous.

Don de nourriture, banques alimentaires pour éviter pertes d'aliment

Planifier, organiser, conserver, récupérer : avec tous ces trucs, fini le gaspillage inutile de bananes! Faites-en des chips ou transformez leur pelure en gâteau, mais ne les jetez surtout plus. Et si vous voulez aller plus loin dans la lutte contre le gaspillage, vous pouvez consulter notre article sur le mode de vie zéro déchet.

La planète vous dit merci 🌎 !