Ingrédients

  • 1 sac 250 gr (3 tasses) poireaux tranchés Les Cultures de chez nous
  • 2 poitrines de poulet, désossées, sans peau, en lanières
  • 375 ml (1 1/2 tasse) bouillon de poulet, sans gluten
  • 15 ml (1 c. à soupe) de beurre
  • 125 ml (1/2 tasse) vin blanc, sec
  • 30 ml (2 c. à soupe) estragon, frais, haché
  • 30 ml (2 c. à soupe) persil, frais, haché
  • 125 ml (1/2 tasse) crème sûre
  • Zeste d'un citron
  • Sel et poivre (sans gluten)
  • 15 ml (1 c. à soupe) fécule de maïs
  • 30 ml (2 c. à soupe) eau froide
  • 250 gr de pâtes de riz ou de quinoa
PoireauxCherchez notre sacdans votre épicerie

Préparation

  • Dans une casserole, faire fondre le beurre, y sauter les poireaux et le poulet. Saler et poivrer. Couvrir et cuire 5 minutes à feux doux. Ajouter le vin. Bien brasser pour décoller les sucs de cuisson du fond de la casserole et ajouter l'estragon. Poursuivre la cuisson 3 minutes.
  • Ajouter le bouillon de poulet. Délayer la fécule de maïs dans l’eau froide et incorporer à la sauce. Porter à ébullition et bien mélanger jusqu’à ce que la sauce épaississe. Baisser le feu, ajouter la crème sûre, le zeste de citron et le persil. Réserver.
  • Faire cuire les pâtes en suivant les indications du fabricant. Égoutter.
  • Assembler les assiettes et garnir de parmesan.

Notes du chef

Note nutritive 
Les pâtes de quinoa ajoutent des fibres à ce met et demeurent plus fermes que les pâtes de riz qui ont tendance à devenir pâteuses rapidement si on les cuit un peu trop.

N.B. Cette recette ne contient pas de gluten, toutefois, le choix des denrées lors de l’achat des condiments, bouillons et épices doit être fait judicieusement pour éviter que du gluten ou un fragment de ce dernier s'y retrouve. Ainsi, consultez les sites de la fondation québécoise de la maladie cœliaque et de l’association canadienne de la maladie cœliaque qui sauront être une source fiable d’information pour reconnaître les ingrédients pouvant contenir du gluten ou en être contaminé.

www.fmcoeur.qc.ca et www.celiac.ca

Publicité