Nous sommes en plein cœur de la saison du BBQ. Rapide, simple et festif, ce mode de cuisson évite de générer davantage de chaleur à l’intérieur de la maison tout en mettant en valeur nos cuistots préférés!

Nocif à certains égards 

  1. La cuisson au barbecue à haute température génère des amines hétérocycliques. Ces substances sont liées à une augmentation du risque de développer certains cancers. Les amines hétérocycliques sont formées lorsque les acides aminés et la créatine de la viande réagissent ensemble lorsqu’ils sont exposés à de fortes températures.
  2. Les hydrocarbures polycycliques aromatiques sont une autre classe de substances cancérigènes produites lorsque le gras ou les jus de cuisson tombent entre les grilles du barbecue et créent une fumée qui se dépose sur l’aliment. Il s’agit de la carbonisation.
  3. Qui dit barbecue, dit viandes! Et souvent, de grosses pièces de viande… De trop grosses quantités de viande favorisent les apports en mauvais gras et diminuent la proportion de nos assiettes en fruits, légumes et produits céréaliers à grains entiers. Ceci nous fait donc pencher dans le déséquilibre, peut favoriser le gain de poids et compromettre nos apports en fibres, vitamines et minéraux.

Trucs et astuces pour cuisiner santé au barbecue

  1. Évitez de prolonger inutilement la cuisson et retirer les portions brûlées de l’aliment avant de le consommer.
  2. Utilisez un thermomètre pour identifier la cuisson optimale et évitez de surexposer la viande et les aliments directement sur la grille du barbecue.
  3. Précuire la viande et les légumes. Terminez la cuisson sur le barbecue pour obtenir un marquage et une saveur intéressante en limitant la formation des substances nocives.
  4. Marinez les aliments diminue la formation des amines hétérocycliques lors de la cuisson.
  5. Cuire les aliments en plus petits morceaux diminue le temps de cuisson et limite la formation des substances cancérigènes.
  6. Évitez les marinades riches en huiles et les coupes de viandes grasses qui feront dégoûter le gras à la cuisson et favoriser la carbonisation.
  7. Déposez les aliments sur un papier aluminium ou une plaque de cuisson pour BBQ afin de limiter le contact direct avec la fumée et les flammes.
  8. Ne vous limitez pas au traditionnel steak de bœuf! Variez vos recettes! Incorporez le végé à vos habitudes estivales.

Voici quelques suggestions 

Brochettes d’asperges dodues

Dans un bol, mélanger jus d’un citron, zeste d’un citron, un soupçon de miel, une  généreuse quantité de persil plat haché finement et un filet d’huile d’olive. Ajouter les asperges parées et bien remuer pour les enrober des aromates. Embrocher les asperges de deux broches et les déposer sur un papier aluminium. Cuire sur le BBQ et terminer la cuisson directement sur le grill pour marquer les asperges.

Lanières de poireaux grillés

4 poireaux fins ou moyens, parés, coupés en 2 sur la longueur mais rattachés à la base.

Blanchir 2 minutes à l’eau bouillante salée. Placer les poireaux sur une feuille de papier aluminium et déposer sur le grill. Arroser de jus de citron, saler et poivrer. Parsemer de parmesan râpé et cuire 5 minutes.

Ananas et poires grillées 

Tiédir les fruits au four sur une plaque  tapissée d’un papier parchemin. Marquer les fruits sur le grill à feu vif. Servir avec un yogourt vanille ou à la noix de coco.

Vous en voulez plus? Inspirez-vous du nouveau livre de recette de Steven Raichlen ; Barbecue végétarien aux Éditions de l’homme.